Ecrivez-nous Accueil Indice Imprimer S'abonner A propos de nous... Nos autres sites www.6com.be Plan du site
Inscrivez-vous
L'actualité Edito; Vie syndicale 6cofiches Dossiers Liens

Bienvenue sur 6com.be
14 Août 2020

Le travail étudiant: pour qui? Quand? Comment?


Introduction

 

A l’heure actuelle, beaucoup de jeunes ont recours au travail étudiant durant leurs études afin de se faire un peu d’argent de poche.

 

Cet argent est en fait un salaire obtenu en travaillant pour le compte d’un employeur et coulé dans un contrat de travail étudiant. Le contrat de travail étudiant permet au jeune scolarisé de conserver ses allocations familiales.

 

Depuis le 1er janvier 2012, la règlementation a subi d'importants changements, concernant notamment le nombre de jours par an que peuvent prester les étudiants jobistes. Désormais, les étudiants pourront travailler durant 50 jours, répartis à leur guise sur l'année civile.

 

En cas de dépassement des 50 jours prévus par la loi, l’étudiant perdra ses droits à l’exemption d’ONSS durant la période où il y a eu infraction.

 

 

 

La conclusion d’un contrat étudiant permet à l’intéressé de conserver ses allocations familiales.

 

Qui peut conclure un contrat de travail étudiant ?

 

Le contrat de travail étudiant peut être souscrit par tous les mineurs de 15 ans ou plus qui ne sont plus soumis à l’obligation scolaire (1) à temps plein et qui suivent :

  • Un enseignement de plein exercice
  • Un enseignement à temps partiel à conditions:
    • qu’il n’ait pas conclu au préalable un contrat de travail, de stage à temps partiel, un contrat d’apprentissage industriel ou de Classes Moyennes ;
    • qu’il ne soit pas bénéficiaire d’allocations de transition ;
    • qu’il travaille comme étudiant uniquement pendant la période des vacances scolaires.

 

Ne peut souscrire un contrat de travail étudiant :

 

-         l’étudiant qui travaille dans le cadre d’un contrat de travail étudiant depuis au moins 12 mois et qui devient un travailleur régulier engagé sous contrat de travail salarié ;

-         l’étudiant inscrit dans une école de promotion sociale (cour du soir) ou qui suit un enseignement à horaire réduit (moins de 15 heures semaine) ;

-         le jeune qui n’est plus soumis à l’obligation scolaire (voir par ailleurs) ou a terminé ses études secondaires et qui continue à suivre un enseignement de jour à horaire normal ;

-         l’étudiant qui, à titre de stage, effectue des travaux non rémunérés faisant partie de son programme d’étude.

 

 

Etudiants étrangers européens et non européens

 

Les étudiants étrangers européens (2) même s’ils ne suivent pas de cours ni ne résident en Belgique, ont les mêmes droits et obligations que les étudiants belges.

 

Les étudiants étrangers non européens doivent suivre l’enseignement pour effectuer un job étudiant et être en possession d’un titre de séjour en règle. L’étudiant doit dès lors être inscrit au registre des étrangers et avoir un certificat d’inscription au registre des étrangers. Par ailleurs, l’étudiant arrivant pendant les vacances en Belgique ne pourra exercer un travail étudiant, car il n’aura pas encore suivi un enseignement.

 

Les étudiants étrangers peuvent avoir un travail pendant les vacances de Noël, de Pâques et d’été sans avoir besoin d’un permis de travail. Pendant l’année, un permis de travail C leur est demandé. Pour l’obtenir, ils doivent être inscrits dans un établissement scolaire en Belgique, travailler en dehors des vacances scolaires et les horaires de travail ne peuvent pas dépasser 20 heures par semaine. Le permis C doit être demandé au Forem.

 

 

Contrat étudiant

 

Un contrat écrit est obligatoire et il doit être signé au plus tard au moment de l’entrée en fonction du jeune. Le jeune, même mineur, peut conclure et résilier seul son contrat. Il peut également percevoir seul son salaire sauf en cas d’opposition de ses parents ou de son tuteur légal.

 

Le contrat étudiant est un contrat à durée déterminée.

 

Pour être valable, il doit reprendre :

-         l’identité, la date de naissance, le domicile et la résidence de l’intéressé ;

-         la date de début et de fin du contrat ;

-         le lieu d’exécution du contrat ;

-         une description de la fonction à exercer ;

-         la durée de travail par journée et par semaine ;

-         la rémunération convenue à l’avance où la manière dont elle sera calculée ;

-         la date de paiement de la rémunération ;

-         la période d’essai ;

-         le lieu de logement de l’étudiant lorsque l’employeur l’héberge ;

-         les horaires de travail, le moment et la durée des pauses et le jour régulier de repos ;

-         les noms et possibilités de contact des représentants des travailleurs au sein du conseil d’entreprise (quand il y en a) ;

-         les noms et possibilités de contact des membres de la délégation syndicale (quand il y en a) ;

-         l’adresse et les numéros de téléphone du service médical de l’entreprise ;

-         l’adresse et numéro de téléphone de l’inspection des lois sociales du district dans lequel l’étudiant est occupé.

 

Le contrat doit être établi en 2 exemplaires :

-         un pour l’employeur ;

-         un pour l’étudiant ;

 

L’employeur doit également remplir la déclaration Dimona (3) au plus tard le jour de l’entrée en vigueur du contrat de travail.

 

Le contrat de travail de l’étudiant doit être envoyé à l’inspection des lois sociales dans les 7 jours, accompagné de la copie de l’accusé de réception du règlement de travail signé par l’étudiant.

 

Un contrat d’occupation étudiant a durée indéterminée ne peut pas dépasser un an sur l’année civile. Au delà, il prend la forme d’un contrat ouvrier, employé, représentant de commerce ou domestique.

 

Règlement de travail

 

Le règlement de travail reprend les droits et obligations du travailleur et de l’employeur. Il précise les conditions de travail spécifiques à l’entreprise. Il doit être remis au jeune lors de son premier jour de travail. Un accusé de réception sera signé par l’étudiant et puis envoyé à l’inspection des lois sociales. En cas de manquement, l’employeur s’expose à une sanction pénale.

 

 

Maladie et contrat étudiant

 

En cas de maladie, le jeune doit prévenir son employeur au plus vite. Si une convention collective ou le règlement de travail l’impose, il doit renvoyer un certificat médical dans les 48 heures à l’employeur.

 

Si l’étudiant ne compte pas un mois de service, l’employeur ne doit pas payer un salaire garanti pendant 14 jours.

 

Après un mois de service, un salaire garanti devra être payé par l’employeur.

 

 

Accident du travail

 

Lorsque l’étudiant est victime d’un accident du travail ou sur le chemin du travail, il doit directement prévenir son employeur et sa mutuelle. Il peut prétendre des indemnités d’incapacité à charge de l’assurance de l’employeur. Son salaire est alors garanti.

 

 

Mutuelle

 

L’étudiant qui est repris sur le carnet de ses parents sera repris par celle-ci.

Il peut aussi s’inscrire comme titulaire dans une mutuelle, il ne sera alors plus à charge de ses parents.

 

 

Clause d’essai

 

Le contrat étudiant peut comprendre une clause d’essai, mais cela n’est pas obligatoire.

Elle est de minimum 7 jours et de maximum 14 jours. Si la durée n’est pas mentionnée sur le contrat, elle est automatiquement de 7 jours.

 

Si pendant la période d’essai, l’étudiant tombe malade ou est victime d’un accident, cette période est prolongée d’une durée égale à la suspension du contrat, sans dépasser 7 jours.

 

Pendant cette période, l’employeur peut mettre fin au contrat, mais uniquement en cas de faute grave.

A la fin de la période d’essai, il peut être mis fin au contrat sans préavis, ni indemnité.

 

 

Rupture de contrat

 

Le jeune peut rompre son engagement si le contrat n’est pas écrit, s’il ne contient pas toutes les mentions obligatoires (voir ci-dessus) ou s’il n’a pas rempli le formulaire Dimona en temps et en heure.

 

Si l’employeur ou l’étudiant veut rompre son contrat avant la fin normale prévue, il y aura un préavis à respecter.

 

Durée du contrat

Préavis donné par l’employeur

Préavis donné par le jeune

Inférieur ou égal à un mois

3 jours

1 jour

Plus d’un mois

7 jours

3 jours

 

Le préavis prend cours le lundi qui suit la semaine pendant laquelle le congé a été notifié.

 

L’employeur doit remettre au jeune :

-         un compte individuel (4);

-         une fiche de paiement ;

-         une fiche pour la déclaration fiscale ;

-         un bon de cotisation à remettre à la mutualité (éventuellement) ;

-         une attestation de vacances.

 

Remarque 

 

Si l’étudiant n’a pas conclu de contrat écrit ou s’il ne mentionne pas les dates de début et de fin de l’exécution du contrat, l’horaire de travail, il est considéré comme travaillant dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée. L’employeur voulant résilier le contrat devra alors respecter le délai de préavis qui sera de 28 jours si l’activité est celle d’un ouvrier et de trois mois pour une activité de salarié.

 

 

Rémunération du travail

 

Afin de déterminer le salaire de l’étudiant, il faut tout d’abord vérifier si une convention collective propre au secteur d’activité reprend ou non les barèmes minimums.

 

S’il n’existe pas de barème spécifique, l’étudiant a droit au salaire pour les jeunes à condition qu’il travaille durant des périodes supérieures à un mois calendrier (chiffres valables depuis le 1/05/2011) – ( montants en euros):

 

Age

%

Salaire mensuel brut

Salaire horaire (38h/s)

Salaire horaire (39h/s)

21

100

1443,54

8,77

8,54

20

94

1356,92

8,30 8,08

19

88

1270,31

7,71 7,51

18

82

1183,70

7,18 7,00

17

76

1097,10

6,66 6,49

16

70

1010,47

6,13 5,98

Pour les travailleurs âgés d'au moins 21 ans et demi et ayant 6 mois d'ancienneté, le salaire mensuel est de 1.481,86 euros. Pour les travailleurs âgés d'au moins 22 ans et ayant 12 mois d'ancienneté, le salaire mensuel est de 1.498,87 euros.

En cas de dépassement de la limite journalière ou hebdomadaire, un supplément de 50% doit être payé.

Les heures supplémentaires effectuées le dimanche ou un jour férié doivent être payées double.

 

Durée de travail

 

-         Le contrat ne peut fixer une durée de travail hebdomadaire inférieure au tiers de la durée d’un travail à temps plein pour l’entreprise ou le secteur concerné,

-         Chaque période de travail doit compte un minimum de 3 heures consécutives,

-         La durée de travail est limitée pour les travailleurs de moins de 18 ans à 8 heures par jour et 38 heures par semaines. Certains secteurs peuvent déroger à cette réglementation),

-         Toute heure supplémentaire est interdite aux jeunes de moins de 18 ans.

 

 

Cas où l’étudiant peut échapper à l’assujettissement à la sécurité sociale

 

L’étudiant ne devra pas payer de cotisations sociales (excepté la cotisation de solidarité de 2,71%) si :

-         il travaille dans les liens d’un contrat de travail étudiant ;

-         il ne travaille pas plus de 50 jours sur une année civile pendant les périodes de présence non oligatoire dans les établissements d'enseignement.

 

 

Il peut également y échapper dans les cas suivants:

-         travailler occasionnellement (8 heures par semaine chez un ou plusieurs employeurs pour les besoins du ménage) ;

-         exercer certaines activités dans le secteur socio-culturel, pour autant qu'un maximum de 25 jours de travail par année civile n'ait pas été dépassé ;

-         travailler en tant que saisonnier dans l’agriculture et l’horticulture pendant des périodes déterminées, pour autant qu'un maximum de 25 jours de travail par année civile n'ait pas été dépassé.

 

Allocations familiales

 

Les allocations familiales sont accordées jusqu’au 31 août de l’année où le jeune atteint ses 18 ans. Ce droit est maintenu jusqu’à ce que le jeune ait atteint l’âge de 25 ans s’il suit toujours des études de plein exercice.

 

Afin de conserver ses droits, le jeune qui travaille ne peut dépasser plus de 240 heures par trimestre.

 

Précédemment, si les 240 heures étaient dépassées durant le 3èmetrimestre, l'étudiant perdait son droit aux allocations familiales du 2ème et 3ème trimestre. Depuis le 1er janvier 2012, si les 240 heures sont dépassées pendant le 2ème trimestre, le droit aux allocations familiales pour ce seul trimestre est perdu.

 

 

 

Tous les dossiers
Composition et programme des gouvernements fédéral et régionaux
31-mai-2016

Rouge Métal, le mensuel de la FGTB Métal Liège-Luxembourg
13-sept.-2015

La Fête du 1er mai à Liège
25-avr.-2015

6com-Europe, une lettre socio-économique pour mieux comprendre l´Europe
26-mars-2014

Rouge Métal, le mensuel de la FGTB Métal Liège-Luxembourg
10-janv.-2014

6com-Europe, une lettre socio-économique pour mieux comprendre l´Europe
13-déc.-2013

Elections sociales 2012 : le calendrier des Métallos liégeois
01-mai-2012

Le travail étudiant: pour qui? Quand? Comment?
10-févr.-2012

Les métallos wallons et bruxellois sur le terrain
16-janv.-2012

2003-2011: la sidérurgie liégeoise souffle le chaud et le froid
12-oct.-2011

Prolongation des mesures de crise et exécution de l´accord interprofessionnel 2011-2012
18-avr.-2011

Tout savoir sur l´Accord interprofessionnel 2011-2012
28-févr.-2011

IHOES (Jemeppe): la mémoire de l´Histoire
07-févr.-2011

Vers un retour en force de l´inflation?
12-janv.-2011

Note du conciliateur (3 janvier 2011): ce qui serait régionalisé
06-janv.-2011

1960 - 1961: une expo et un journal pour "la grève du siècle"
09-déc.-2010

Libéralisation du rail en Europe: chronique d´un échec annoncé
17-nov.-2010

"Colectivo Generación Lorca", la mémoire des immigrés espagnols sur le web
14-juin-2010

Analyse 6com: Aux urnes, citoyens... flamands!
11-juin-2010

La droite a encore frappé près de chez vous: 11 clips pour décoder la crise
10-juin-2010

Juin 2010: carnet de campagne
19-mai-2010

Les élections législatives, comment ça marche?
11-mai-2010

Envie de changements (habitation/mobilité): des primes à portées de mains !
09-mai-2010

La Fête du 1er mai à Liège et Verviers
30-avr.-2010

Conflit à Techspace Aero (Milmort): des prépensions pour l´embauche de jeunes
30-mars-2010

Chasse aux chômeurs: Un bon accompagnement vaut toujours mieux qu´un contrôle stérile
25-févr.-2010

Imeco (Grâce-Hollogne): un jugement favorable qui devrait faire du bruit
09-févr.-2010

Le congé parental, source de bien-naître... et de bien grandir
15-déc.-2009

Les budgets fédéral, régional et communautaire par mots-clés
14-oct.-2009

L´homme qui valait 35 milliards
27-août-2009

Le retour à l´avant-plan de la réduction collective du temps de travail
02-juin-2009

Juin 2009: carnets de campagne
28-mai-2009

Elections régionales et européennes, mode d´emploi
28-avr.-2009

Evénement 6com: ciné-débat ce lundi 27 avril
24-avr.-2009

La Fête du 1er mai à Liège et Verviers
16-avr.-2009

AIP 2009-2010 : les éco-chèques pour stimuler le pouvoir d´achat
23-mars-2009

Tableau de bord du secteur automobile mondial
26-févr.-2009

Wallonie et grèves: le triomphe de l´intox
24-févr.-2009

Le statut unique au Luxembourg
03-févr.-2009

En direct du Forum social mondial
27-janv.-2009

Le plan anticrise wallon
12-janv.-2009

Les groupements d´employeurs
09-janv.-2009

Debunne (FGTB) a eu son mot à dire jusqu´à la fin
22-sept.-2008

Le Fonds social chauffage septembre 2008
16-sept.-2008

Les bus moins chers pour les jeunes
02-sept.-2008

Accidents mortels survenus dans la sidérurgie liégeoise depuis octobre 2002
01-sept.-2008

FGTB Métal Liège-Luxembourg: élections sociales 2008
28-mai-2008

Elections sociales 2008: le calendrier des métallos liégeois
07-mai-2008

Verhofstadt III: des paroles aux actes?
18-mars-2008

Gandrange: la Lorraine se bat pour la survie de l´aciérie
14-févr.-2008

Métallos MWB Liège-Luxembourg: chronologie 2007
29-janv.-2008

Le Fonds social chauffage 2008
14-janv.-2008

Représentation syndicale dans les PME: le projet d´accord
29-nov.-2007

Marc Tarabella (PS): "Je suis un homme de terrain"
05-nov.-2007

125 ans des métallos FGTB de Verviers
04-oct.-2007

Ce que nous propose Yves Leterme (CD&V)
06-août-2007

Trop chaud pour travailler ?
26-juin-2007

Elections fédérales 2007: les propositions politiques sur les thèmes clés
04-juin-2007

Regards croisés: Francis Gomez (FGTB Métal) et Jean-Claude Marcourt (PS)
21-mai-2007

Le 1er mai, une histoire de combat
26-avr.-2007

Fonds spéculatifs et fonds de pension à l´assaut de l´économie
14-févr.-2007

Le Fonds social chauffage
17-janv.-2007

FGTB Métal Liège-Luxembourg: chronologie 2006
17-janv.-2007

Tout ce que vous devez savoir sur les négociations interprofessionnelles
08-janv.-2007

Premier congrès d´orientation des Métallos Wallonie-Bruxelles
09-déc.-2006

La Libéralisation des marchés du gaz et de l´électricité
28-oct.-2006

Contrat premier emploi: un dossier 6com pour comprendre
21-sept.-2006

Elections communales 2006: ce qui va changer
04-sept.-2006

Syndicats et intérim: réguler et contrôler la flexibilité du marché du travail
17-juin-2006

Des 6cofiches économiques pour décoder l´actu
15-juin-2006

Les détecteurs d'incendie obligatoires dès le 1er juillet prochain
03-juin-2006

OPA de Mittal Steel sur Arcelor: séisme dans la sidérurgie mondiale
01-juin-2006

Réduction sur le gaz naturel
30-mai-2006

'Avec l'extrême droite, la cible c'est toi': des outils pour la démocratie
14-mars-2006

Inbev met en bière Jupille: une surprise, vraiment?
01-mars-2006

Augmentations salariales et indexation automatique
11-févr.-2006

Réduction sur le gaz en vrac et le pétrole lampant
20-janv.-2006

Economie sociale: un dossier pour comprendre
12-déc.-2005

Le 'Pacte de solidarité entre générations'
11-oct.-2005

Récupérer la TVA sur ses factures de mazout
10-oct.-2005

Les acteurs du redéploiement économique liégeois
07-avr.-2005

Série: Pays de Liège - C'est grave docteur?
03-avr.-2005

Arcelor: retour sur trois ans de mensonges
02-avr.-2005

AIP 2005-2006: un dossier pour comprendre
31-janv.-2005

Forum social mondial - Porto Alegre - du 26 au 31 janvier
26-janv.-2005

Congrès de la CISL - Miyazaki 2004
07-déc.-2004

La directive Bolkestein, une nouvelle attaque contre l'Europe sociale
28-nov.-2004

Explosion à la cokerie d'Ougrée: du drame au procès
12-sept.-2004

A l'aube des élections régionales, bilan socio-économique de la Wallonie
07-mai-2004

Elections sociales 2004: portraits d'entreprises
07-mai-2004

Les élections sociales vues par L'Echo
03-févr.-2004

La convention pour l'avenir de l'Europe
13-nov.-2002

L’influence des progiciels de gestion intégrée sur le vécu des travailleurs
11-nov.-2002

Les services de la FGTB Liège-Huy-Waremme
17-mai-2002

La FGTB wallonne et le développement durable: perspectives
20-mars-2002

 

Copyright © 1995-2002 @beris.com
Telephone : +32 (0)4 349 07 05


6com